Avis : I love you so mochi

Description

Titre :
I love you so mochi

Auteur :
Sarah Kuhn

Editeur :
Fleurus

Genre :
Romance

Pages :
380

Prix :
27.00 CHF / 16.90 euro


En bref, c'est quoi ?

Résumé :

Kimiko, jeune Californienne d'origine japonaise, prépare son admission dans une université d'arts réputée.
Seulement, voilà : depuis plusieurs mois, elle est incapable de dessiner quoi que ce soit.

Malgré la peur grandissante de décevoir sa mère, qui ignore la crise qu'elle traverse, ses toiles restent désespérément blanches, au profit de créations plus récréatives, comme la robe en emballages de sucreries qu'elle a réalisée pour sa meilleure amie, Bex.
Alors, quand ses grands-parents restés au Japon l'invite à leur rendre visite, elle saute sur l'occasion pour se libérer de l'atmosphère étouffante qui a envahi la maison.


Arrivée sur place, elle a tôt fait de se perdre dans le dédale des rues de Kyoto.
Et c'est au détour d'une boutique de mochis, cette délicieuse pâtisserie aux couleurs du printemps, que Kimi fait la rencontre d'un jeune étudiant pas comme les autres, Akira, qui va se donner pour mission de l'aider à trouver sa voie...


Une ville haute en couleurs, des mochis, des cerisiers en fleur, quelques havres de méditation... et si c'était tout simplement ça, la recette du bonheur ?


Mon avis :

J’ai été intriguée par ce livre juste par la couverture… Je sais, je suis faible^^ Une fois que j’ai lu le résumé, j’ai vu que c’était une romance et j’étais pleinement convaincue que j’allais passer un bon moment. Etrange car la romance n’est pas m’on genre de prédilection. Je n’ai pas été déçue.


Kimiko est une fille qui à des soucis de communication avec sa maman au sujet de ses projets professionnel. Elle se remet aussi beaucoup en question et cherche un peu à se découvrir, découvrir et comprendre ce qu’elle cherche et ce qu’elle aime.

J’ai adoré que cette recherche de soi soit schématisée avec un voyage chez ses grands-parents au Japon, d’où sa famille est originaire. C’est vraiment le retour au source parfait.

Le début est un peu lent je trouve. Pourtant tout y est, les doutes personnels de Kimiko, les aveux à ces parents, la dispute puis le voyage au Japon. Mais j’ai trouvé ça un peu long.


Passons à la romance. Déjà, j’ai bien aimé Akira. Introvertis, gentil, attentionné, presque parfait^^ Il est un peu bête aussi ! 

Quel garçon peut trouver que quitter la fille qu’il aime pour éviter qu’elle souffre lors de son retour au Etats-Unis est une excellente raison pour rompre ?

J’ai adoré la façon que Kimiko et Akira se sont rapprochés, en visitant de nouveau lieu en quête de se que veut vraiment Kimiko. La fin avec la boite de mochis était vraiment bien.


J’ai passé un bon moment avec ce livre, c’était une romance douce, sans prise de tête.

On passe aux notes :

L'Univers : 10 sur 10

L’histoire :  9 sur 10

Les personnages : 9 sur 10

Addictif :  9 sur 10

Le final : 9 sur 10

Note : 9,2, classé or

© Copyright Océane Cochet. Tous droits réservés.